En hiver, 5 dangers à éviter pour les chiens et chats

Publié le : 19/01/2019 - Catégories : Chat et Chaton , Chien et Chiot , Hygiène , Santé , Santé , Vie pratique

dangers de l'hiver pour les chiens et chats



dangers de l'hiver pour les chats  - HYPOTHERMIE-

A lire également : Protéger et renforcer les coussinets de votre chien en hiver.

Pour éviter ces soucis :

  • Utilisez des vêtements adaptés pour protéger son corps,
  • Protégez les pattes avec des bottes adaptées,
  • Ne laissez pas votre animal sans activité dehors,
  • Ne laissez pas votre animal de compagnie exposé à des températures trop basses trop longtemps.

antigel danger de l'hiver pour les chats  et les chats

A lire également : Antigel : poison pour nos animaux.



dangers de l'hiver pour les chats et les chiens




Dégivrages des routes et des trottoirs danger pour chien et chat

A lire également : Le sel de déneigement : produit toxique pour les chiens et les chats



Raticides dangers pour les chiens et chats

A lire également : Attention aux raticides, n'empoisonnez pas vos animaux !

Éviter les dangers de l'hiver

L'hiver est souvent rempli d'émerveillement et de joie pour nous, nos enfants et nos animaux de compagnie, mais il y a aussi des dangers associés à cette saison plus froide surtout à l’extérieur.
Quels sont les 5 dangers extérieurs les plus dangereux pour nos animaux de compagnie cet hiver ?







1. Hypothermie

Votre animal de compagnie peut avoir un manteau de fourrure cela ne signifie pas qu'il est moins sujet aux graves effets et conséquences du froid.

En effet, lorsque la température corporelle d'un chien ou d'un chat descend en dessous de la fourchette normale de 38/39°C (avec un différentiel d'environ +/- 0,5 degré), ils commencent à souffrir d’hypothermie.

Si l’animal n’est pas pris en charge rapidement, cela peut conduire au coma, une insuffisance cardiaque et à sa mort.

De plus, les engelures peuvent se produire car le flux sanguin ne peut atteindre les extrémités (membres, pieds, oreilles, etc.) des animaux souffrant d'hypothermie. L’organisme de l'animal adopte ce mécanisme naturelle de survie afin de préserver les organes vitaux (cerveau, cœur, reins, foie et poumons).

Méfiez-vous également des premiers signes d'hypothermie chez les chiens et les chats tels que la pâleur et les frissons intenses, surtout si votre animal de compagnie est plus âgé ou malade.









2. Antigel

Qu'il s'agisse d'un débordement en remplissant le radiateur de votre voiture ou d'une fuite, l'antigel constitue un danger pour les animaux de compagnie. L'antigel, qui est souvent sucré et coloré, contient un ingrédient qui peut être mortel pour les chiens et les chats. S'il n'est pas traité immédiatement après ingestion, il peut conduire à l’empoisonnement de votre chien ou de votre chat.

Même la plus petite gorgée peut être fatale. Si votre animal de compagnie commence à baver, tituber ou à convulser, emmenez-le chez le vétérinaire immédiatement. 

En prévention :

Éloignez tous vos animaux domestiques du garage et nettoyez tout déversement accidentel. 

Ne laissez pas errer votre chien trop loin de vous pendant ses promenades. 

Qui sait quels dangers se cachent dans les allées de vos voisins?






3. Voitures

Beaucoup d'animaux aiment se réchauffer en hiver en se blottissant sous le pot d’échappement d'une voiture qui tourne au ralenti ou, pour certains chats, sous le capot de la voiture. 

Cela n’est pas sans danger.

Les animaux peuvent être accidentellement écrasés par la voiture ou s’empêtrer dans les pièces du moteur. 
L’intoxication au monoxyde de carbone est un autre danger pour les animaux de compagnie si la voiture est laissée en marche avec la porte du garage fermée.
Pour éviter tous risques d'accident :
  • Vérifiez toujours sous le capot et sous la voiture qu’un animal ne s’y cache pas.
  • Ne jamais laisser une voiture tournée au ralenti avec la porte du garage fermée.




4. Dégivrages des routes et des trottoirs (sel de déneigement)

Le sel de déneigement n’irrite pas seulement les pattes de votre animal, il peut également l'empoisonner s’il est consommé en quantité suffisante.

L'empoisonnement au sel chez les chiens et les chats entraîne des signes cliniques tels que vomissements, de la diarrhée, de l'inappétence, de la léthargie, une marche titubante, l'accumulation anormale de liquide dans le corps, une soif excessive ou d’urinaire, des crises d'épilepsie, des risques de blessure aux reins, un coma, et même la mort en l'absence de traitement.

Pour votre propre allée et vos trottoirs, essayez d’utiliser des alternatives au sel de déneigement et recherchez des produits sans danger pour vos animaux de compagnie.

De plus, lavez les pieds de votre animal à chaque fois qu'ils viennent de l'extérieur, ou envisagez de lui acheter des bottes spécialement adaptées.

Lavez vos bottes également lorsque vous rentrez de l’extérieur.







 5. Raticides (poisons pour rat ou souris)


L'empoisonnement par des raticides est l'un des types d’empoisonnement les plus courants pris en charge par les vétérinaires. Ces poisons sont souvent plus utilisés pendant les mois d'hiver, lorsque les rongeurs recherchent la chaleur de nos maisons.

Malheureusement, nos animaux de compagnie ont tendance à les trouver aussi. 

Il y a quatre principes actifs communs dans les poisons pour souris et rats. Tous peuvent être dangereux, voire mortels, pour les chiens et les chats en fonction de la quantité ingérée. 

Pendant la saison hivernale, prenez toutes les précautions nécessaires pour protéger vos animaux de compagnie contre ces dangers et en cas de doute, n'hésitez pas à contacter votre vétérinaire si quelque chose vous semble anormal.


 

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Product added to compare.

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation, ainsi que notre Charte de Protection des Données.
[Lire notre charte de protection des données] [Plus d'infos sur les cookies sur le site de la CNIL]