Catégories du blog

Recherche dans le blog

Meilleures ventes

Nos services

Informations

Nouveaux produits

Protéger et renforcer les coussinets de votre chien en hiver.

Publié le : 19/01/2019 13:14:42
Catégories : Conseils d'hiver pour nos animaux de compagnie. , SANTE , SOINS ET HYGIÈNE DE VOTRE CHIEN ET DE VOTRE CHAT , VOS ANIMAUX ET LES SAISONS

coussinets chien -gelures chiens-dessèchement  coussinets-pattes chien-

Les coussinets d’un chien sont parfois soumis à rude épreuve et mènent une vie difficile en hiver!

La neige, la glace, l'humidité, le sel de déneigement et le verglas peuvent blesser les coussinets. Bien qu’ils soient résistants, ils ne sont pas à l’abri de blessures, comme des risques de gelures, de dessèchement, de craquèlement et coupures notamment.
Il existe des moyens de prévenir les désagréments liés au froid principalement sur ses pattes et les risques de blessure (crème préventive ou curatrice, accessoires de protection, toilettage...).

Les gelures chez les chiens

Tout comme les humains, les chiens, peu importe la race, peuvent souffrir du froid et être victime de gelures.
Une gelure désigne la congélation des tissus causée par une exposition prolongée à une température très froide et aux vents durant une longue période.
Les vaisseaux sanguins périphériques de la partie ou du membre exposé se contractent, ce qui empêche le sang de se rendre aux extrémités du corps.
Le bout des oreilles, le nez, la queue, les pattes, les coussinets, la peau des testicules et les autres parties peu poilues sont les plus souvent touchés.
L’organisme adopte ce mécanisme de défense afin de privilégier l’apport du sang aux organes vitaux et d’assurer la survie de l’animal.
Si l’irrigation sanguine est interrompue trop longtemps, les tissus peuvent être affectés de façon irréversible, et aller même vers l’amputation.

Les signes de gelure chez le chien

  • L’animal grelotte
  • Marche avec difficulté
  • Une peau froide au toucher et insensible
  • la peau est rouge et/ou enflée
  • la peau est grise ou pâle
  • Les zones touchées peuvent noircir avec le temps
  • Il est également courant que la peau se desquame suite à l’infection.

Attention, les gelures chez le chien peuvent se manifester plusieurs jours après l’exposition au froid extrême.

Si votre chien est victime de gelure
Toujours consulter un vétérinaire avant de tenter de traiter des gelures.
Il faut pratiquer un réchauffement très progressif afin de rétablir la circulation sanguine.
Couvrez l’animal de couvertures préalablement réchauffées et appliquez doucement et sans frotter des serviettes tièdes et humides sur la zone affectée.
Dès que la peau reprend une couleur rouge, cessez de la réchauffer, séchez-la délicatement puis recouvrez-la d’un bandage propre et sec qui ne colle pas.

À ne pas faire en cas de gelure

  • Ne pas frotter, ni masser la zone gelée pour le réchauffer, ce qui aurait pour effet d’endommager les tissus.
  • Ne jamais utiliser de l'eau chaude pour réchauffer un chien pour lequel vous suspectez des gelures.
  • Ne pas réchauffer une gelure avec des sources de chaleur élevée. Ce qui aurait pour effet d’endommager encore plus les tissus très fragiles.
  • N’essayez pas de réchauffer une zone qui ne pourra pas être gardée au chaud – si elle gèle à nouveau, l’engelure causera encore plus de dommages.
  • Ne pas crever les cloques afin d’éviter tout risque d’infection.


Comment prévenir les gelures chez les chiens ?
La meilleure précaution demeure la vigilance et la prudence.
Évitez de rester trop longtemps à l’extérieur.
En hiver, de courtes promenades plus fréquemment valent mieux pour votre chien qu’une seule longue promenade.

Le dessèchement et le craquèlement des coussinets

L’air sec de l’hiver contribue au dessèchement et au craquèlement des coussinets des chiens.
Bien souvent, un produit hydratant pour coussinets servant à hydrater et à protéger contre le dessèchement et le fendillement durant l’hiver pourra faire de petits miracles pour redonner aux coussinets leur aspect naturel. Cette crème ou baume devra être appliqué en massant doucement les coussinets.
Humidifiez l'air de votre intérieur pour prévenir le dessèchement et le craquèlement des coussinets de votre chien.
Selon la gravité du problème, il peut être nécessaire de consulter un vétérinaire pour diagnostiquer les causes du problème.
Ne laissez pas en l'état car cela peut être douloureux et s'aggraver.

Les coupures

Parfois il y a une mince couche de glace sur la neige, celle-ci peut s’avérer très coupante lors du passage de la patte à travers la glace.
En fonction de l’importance de la plaie, le vétérinaire pourra la soigner, prescrire des antibiotiques et/ou anti-inflammatoires et éventuellement refermer la plaie avec des points de suture.
Un coussinet ouvert peut être douloureux pour l’animal et nécessite du repos afin que la plaie puisse se refermer.
De plus, notez que des griffes trop longues rendent la marche difficile et il aura du mal à garder son équilibre sur des surfaces particulièrement glissantes.
Pensez également aux ergots qui peuvent s’arracher.
Si vous n'êtes pas habitué à couper les ongles et les ergots, demandez à votre vétérinaire ou à votre toiletteur de vous montrer comment faire.
En prévention

  • Cassez la glace avant de laisser votre chien jouer dans la cour
  • Gardez vos chiens loin des étangs, des rivières, des ruisseaux
  • Ne laissez pas votre chien courir et/ou sauter dans des zones glacées ou sur d'autres surfaces glissantes

Les boules de glace

Elles se forment entre les coussinets et les orteils des chiens qui ont beaucoup de poils aux pattes et qui entraînent souvent des blessures.
En prévention
Pour éviter la formation de ces petites boules de glace et pour empêcher la neige d'adhérer, coupez les poils qui poussent entre ses coussinets.
Si vous n’osez pas le faire vous-même, demandez l’aide d’un toiletteur.

Attention au sel de déneigement et à l'antigel

Ce sel qui permet de faire fondre la neige et le verglas est très irritant et peut être toxique pour nos chiens et chats. Pour en savoir plus, lisez notre article sur le sel de déneigement.
L’antigel que nous utilisons dans nos voitures est un poison mortel pour les animaux s’ils se lèchent les pattes après avoir été en contact avec le produit.  Pour en savoir plus, lisez notre article sur l’antigel.

Renforcer les coussinets pour affronter la neige

Si votre chien est sensible des pattes, s’il court régulièrement dans la neige ou si vous envisagez de partir en randonnée ou au sport d’hiver avec lui, pensez à préparer ses coussinets. N'oublions pas d’être vigilant car le sel de déneigement, le verglas et la neige peuvent être très irritants pour les coussinets de votre chien.
Heureusement, il existe sur le marché des soins naturels et des accessoires pour protéger et entretenir les coussinets de votre chien.


Les solutions tannantes vont permettre de protéger les coussinets et les durcir pour les rendre plus résistants.
Ce type de produits s’utilise de façon préventive et être appliqué quelques semaines avant le séjour à la neige.
Facile d’utilisation, l’application doit s'effectuer quotidiennement.

Si malgré tout votre chien souffre de crevasses ou autres affections, vous pouvez soigner ces lésions à l’aide de pommades cicatrisantes, des baumes apaisants et réparateurs.

Avant chaque sortie, vous pouvez appliquer une pommade riche en matières grasses (par exemple, de la vaseline) ou tout autre produit adapté. Ceci servira d'isolant thermique.
Pensez aussi à protéger les parties sensibles comme le nez, la queue, la peau des testicules et les autres parties peu poilues… Il est aussi important de surveiller si la truffe n'est pas dépigmentée. Dans ce cas, il faut enduire celle-ci d'écran total.

Veillez également à utiliser des pommades sans éléments toxiques puisque les animaux nettoient leurs pattes en se léchant

S'il les tolère, vous pouvez aussi utiliser des bottines pour chiens. C’est une bonne protection pour les pattes de votre chien car elles sont isolantes, imperméables et antidérapantes.

Les autres précautions.

  • Ne traînez pas après l'activité si votre chien est mouillé.
  • Vérifiez toujours les coussinets avant, pendant et après une activité ou une balade pour vous assurer que les coussinets ne sont pas gercés ou ne saignent pas.
  • Inspectez les pattes de votre chien pour vous assurer qu'aucun corps étranger (petits cailloux, épines) ne s'est glissé dans ses coussinets.
  • Inspectez la peau de votre chien et les zones à risques tels que les oreilles, le nez ; la peau des testicules et au moindre doute contactez votre vétérinaire traitant.
  • Au retour de ballade, rincez sous l'eau tiède (mais surtout pas chaude) les pattes de votre chien pour éliminer le sel de déneigement et tous résidus de solutions graisseuses.
  • Ensuite, pensez à bien sécher ses pattes, en insistant bien sûr les zones situées entre les coussinets, le dessous du ventre...
  • Retirez doucement les éventuels amas de glace qui se trouvent parfois fixés entre les doigts afin d’éviter les blessures, engelures ou autres blessures.
  • Rincez également vos bottes.
  • À titre préventif, prévoyez une trousse à pharmacie (bandage, compresses, désinfectant etc....).
  • Pensez à donner régulièrement de l’eau à votre chien.

(c) Can Stock Photo / chaoss

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)