Empoisonnement dû à l'ingestion de la mort-aux-rats chez les chats

Publié le : 17/10/2021 - Catégories : Chat et Chaton , Santé , Vie pratique

empoisonnement-du-a-l-ingestion-de-la-mort-aux-rats-chez-les-chats


Que sont les rodenticides anticoagulants ?

Bien qu'ils soient conçus pour tuer les rats et les souris, les chats sont souvent tentés par les rodenticides (poison pour rats et souris).
La plupart des rodenticides (mais pas tous) sont composés d'anticoagulants, un type de substance qui empêche le sang de coaguler en interférant avec la vitamine K, un ingrédient clé du processus de coagulation. On les trouve couramment dans les blocs d'appâts durs, les appâts mous (consistance ferme de pâte à modeler) et les granulés, mais ils peuvent également se trouver dans des formulations en poudre, en grains/farine et liquides. Plusieurs ingrédients actifs différents peuvent être utilisés dans les rodenticides anticoagulants.
Lorsqu'il est absorbé en quantité suffisante par le chat, il provoque des hémorragies spontanées (hémorragie interne, hémorragie externe, ou les deux). En l'absence de traitement, cela peut s'avérer fatal pour votre chat.

Qu'est-ce qu'une intoxication par rodenticide anticoagulant ?

L'intoxication par rodenticide anticoagulant se produit lorsqu'un chat ingère un rodenticide. Cela se produit généralement lorsque le poison est placé à l'intérieur et autour des bâtiments sans protection, ce qui permet aux chats et aux autres animaux non ciblés d'accéder au poison. L'empoisonnement après avoir mangé des rongeurs tués par le rodenticide est appelé empoisonnement secondaire ou relais. Cela peut se produire, mais c'est rare, car un chat devrait manger de nombreux rongeurs morts avec le poison. Les chats d'extérieur ou les chats vivant dans des fermes ou étables qui utilisent des rodenticides sont plus exposés au risque d'empoisonnement secondaire, surtout s'ils se nourrissent de rongeurs.

Comment se produit l'empoisonnement ?

L’ingestion de poison à rat entraîne donc une diminution de la production de vitamine K dans l’organisme et celle-ci est essentielle à l’activation des facteurs de coagulation qui permettent au sang de coaguler et aident à contrôler les saignements. Comme les facteurs de coagulation ne peuvent pas être produits, l'organisme ne peut plus former les caillots nécessaires pour maintenir le sang dans ses vaisseaux et des saignements incontrôlés peuvent survenir.
Par conséquent, si les facteurs de coagulation ne sont plus efficaces, l’animal intoxiqué se retrouve alors hypocoagulable (ne coagule plus) et à risque d’hémorragie/saignement au moindre petit mouvement ou trauma. Si elle est non traitée, l’intoxication est mortelle.

Quels sont les signes cliniques d'une intoxication par un rodenticide anticoagulant ?

intoxication-au-poison-pour-rats-chez-les-chats

Au départ, les chats ne présentent pas de signes d'intoxication par les rodenticides anticoagulants, car l’animal a une réserve de vitamines K dans son organisme, mais celle-ci s’épuise rapidement. Généralement, les signes cliniques apparaissent 48 à 72 heures suite à l’ingestion pour que la vitamine K1 et les facteurs de coagulation dans le corps soient utilisés. Ensuite, il faut 2 à 5 jours avant que les signes d'empoisonnement ne se manifestent en raison de la perte de sang.

Les saignements ne sont pas toujours évidents, car ils se produisent souvent dans l'abdomen, la poitrine, les poumons, les articulations et le tractus gastro-intestinal. Dans certains cas, les saignements peuvent être visibles par la bouche, le nez ou même les oreilles.

Ce qu'il faut surveiller
● Gonflement ou douleur des articulations et ecchymoses
● Gencives pâles
● Sang dans l'urine, les vomissures, les selles
● Diarrhée avec du sang ou selles très foncées/noires
● Plaie qui n’arrête pas de saigner
● Saignement des gencives, du nez, du rectum, des yeux et des oreilles.
● Faiblesse, démarche chancelante, abattement
● Accumulation de sang dans la poitrine (hémothorax), ce qui peut entraîner une respiration irrégulière ou difficile.
● Toux (qui peut produire du sang)
● Accumulation de sang dans l'abdomen qui peut entraîner une distension de l'abdomen.
● Manque d'appétit
● Si le saignement se produit dans le cerveau ou la moelle épinière, les chats peuvent présenter des signes neurologiques.

Pourquoi consulter rapidement en urgence ?

Si vous pensez que votre animal a ingéré un rodenticide anticoagulant et surtout si vous remarquez que votre chat saigne.
Il est important de contacter immédiatement votre vétérinaire le plus proche ou un centre antipoison pour animaux ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
Attendre trop longtemps pour demander des soins peut mettre la vie de votre chat en danger. Consulter rapidement un vétérinaire en urgence afin de mettre en place un traitement préventif le plus rapidement possible, tout cela dans le but d’éviter des complications, dont la mort de votre animal.

Comment diagnostique-t-on un empoisonnement par rodenticide anticoagulant ?

Si vous voyez votre chat manger du rodenticide ou si vous voyez des morceaux de raticide dans ses vomissures, l'empoisonnement par anticoagulant est une quasi-certitude. Prélevez des échantillons de vomi et de selles si possible et apportez-les avec vous chez le vétérinaire dès que possible. Si vous pouvez trouver le contenant ou l'étiquette du poison, apportez-le avec vous chez le vétérinaire.
Si le chat commence à montrer des signes de toxicité la nuit ou un week-end, vérifiez si votre clinique vétérinaire habituelle a des heures d'urgence ou emmenez le chat dans une clinique d'urgence. Attendre trop longtemps pour demander des soins peut mettre la vie de votre chat en danger.
Si votre chat se met à saigner sans raison, votre vétérinaire effectuera des analyses de sang pour évaluer le temps de coagulation du sang, le nombre de globules rouges et de plaquettes. Des temps de coagulation prolongés permettent de confirmer l’intoxication et les risques associés.
Cependant, les analyses de sang ne doivent pas être le seul facteur déterminant pour le diagnostic, car le temps de coagulation d'un chat qui a récemment ingéré des anticoagulants est normal, avant de s'aggraver progressivement jusqu'au point où le sang ne peut plus coaguler de manière efficace.
S'il n'est pas certain que les symptômes soient dus à un anticoagulant, votre vétérinaire effectuera des tests supplémentaires pour le déterminer.
Des radiographies et des échographies peuvent être utilisés pour vérifier la présence de sang dans la poitrine ou l'abdomen.
La mesure des quantités de substances actives de rodenticides spécifiques dans le sang peut être effectuée dans un laboratoire de diagnostic vétérinaire spécialisé. Comme les résultats peuvent ne pas être rendus rapidement, les tests sont peu fréquents. Si l'on soupçonne un empoisonnement, on commence souvent le traitement sans effectuer de tests.

Comment traite-t-on les intoxications aux rodenticides anticoagulants ?

Si l'on soupçonne que l'anticoagulant a été ingéré au cours des deux dernières heures, votre vétérinaire provoquera des vomissements. Du charbon actif est administré par voie orale dans les 12 heures suivant l'ingestion du poison afin d'absorber la toxine qui peut encore se trouver dans les intestins.
La vitamine K est également administrée par injection, suivie de 1 à 4 semaines de comprimés de vitamine K administrés par voie orale à domicile si l’animal est capable de s’alimenter. La durée de la prescription est déterminée par le type d'anticoagulant.
Si votre chat saigne activement, il sera hospitalisé et surveillé jusqu'à ce que l'hémorragie s'arrête.
Si la perte de sang est importante, votre chat peut avoir besoin de liquides par voie intraveineuse ou d'une transfusion sanguine afin de remplacer le sang perdu et afin de tenter d’aider la coagulation.
Des traitements spéciaux peuvent être nécessaires si d'autres problèmes surviennent. Par exemple, en cas d'hémorragie dans la poitrine, le sang devra être drainé pour que le chat puisse respirer plus facilement.

De quels soins mon chat aura-t-il besoin après le traitement ?

Une fois que votre chat est stable, il sera renvoyé chez lui avec une ordonnance de vitamine K à administrer par voie orale. Il est préférable de l'administrer avec de la nourriture en conserve, car les graisses contenues dans la nourriture favoriseront son absorption. Il est également important que votre chat reçoive le traitement complet de vitamine K prescrit, même s'il semble aller bien. Il faut souvent un certain temps pour que certains anticoagulants soient éliminés de l'organisme du chat. Votre vétérinaire planifiera des tests de suivi pour surveiller la numération sanguine et le temps de coagulation de votre chat.
Pendant les premiers stades de la récupération à la maison, une activité limitée est recommandée pour prévenir les blessures qui pourraient provoquer des saignements. Une fois que la supplémentation en vitamine K1 peut être interrompue, l'animal peut reprendre ses activités normales.
Remarque : la vitamine K prescrite par votre vétérinaire est sous une forme très concentrée. La vitamine K en vente libre ne représente qu'une petite fraction de la concentration nécessaire et ne sera pas suffisante pour aider votre chat.

Quel est le pronostic ?

Le pronostic de votre chat dépend principalement de la rapidité avec laquelle il a été diagnostiqué et traité après l'empoisonnement. Si l’animal est présenté tôt chez un vétérinaire, qu’il a été possible de le faire vomir et qu’un traitement préventif à base de vitamine K a été débuté et donné pendant toute la durée recommandée du traitement, le pronostic est excellent. Les risques de complications sont très faibles, quasi impossibles. Si votre chat a rapidement éliminé le poison de son organisme, il a de bonnes chances de se rétablir complètement. Dans le cas où l’animal est présenté chez un vétérinaire avec des signes cliniques de saignement/hémorragie, le pronostic est bon à réservé selon la stabilité de l’animal, si ce dernier est présenté très rapidement chez un vétérinaire et si tous les traitements sont mis en place rapidement.
Si le poison est dans le système du chat pendant une période prolongée, des dommages permanents au système respiratoire, au tractus gastro-intestinal, au foie, aux reins et au système nerveux peuvent survenir.
Si l’animal ne reçoit aucun traitement, malheureusement l’intoxication est mortelle et l’animal décède généralement 2 à 6 jours suivant l’ingestion.

Prévention

Il est préférable de ne pas utiliser de rodenticides si vous avez des animaux domestiques ou de jeunes enfants à la maison. Il existe d'autres produits qui permettent de lutter contre les rongeurs sans utiliser de poison. Votre chat peut même accepter de vous aider à lutter contre les rongeurs.
En outre, comme vous n'avez aucun contrôle sur la façon dont vos voisins éliminent les rongeurs, il est préférable de ne pas laisser votre chat sortir sans surveillance.

Autres causes

Les médicaments humains qui contiennent des anticoagulants et d'autres anticoagulants, sont une source potentielle d'empoisonnement aux anticoagulants.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Product added to compare.

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation, ainsi que notre Charte de Protection des Données.
[Lire notre charte de protection des données] [Plus d'infos sur les cookies sur le site de la CNIL]