Catégories du blog

Recherche dans le blog

Meilleures ventes

Nos services

Informations

Nouveaux produits

Connaître les nutriments qui nourrissent la peau de votre chien

Publié le : 21/01/2019 00:56:51
Catégories : NUTRITION ET ALIMENTATION DU CHIEN ET DU CHAT , SANTE , SOINS ET HYGIÈNE DE VOTRE CHIEN ET DE VOTRE CHAT

L'aspect le plus visible de la santé d'un animal de compagnie est l'état de son pelage et de sa peau qui représentent les signes les plus visibles de bien-être et de vitalité.




peau chien-nutiments peau chien-sante de la peau du chien

La peau est un grand système d'organes métaboliquement actif qui sert à protéger l'organisme contre les blessures et les infections, aide à contrôler la température et l’immunorégulation, et sert de réservoir de stockage pour certains nutriments.

La fourrure joue également un rôle de communication extrêmement important dans le lien entre les animaux de compagnie et leurs propriétaires.

Une bonne nutrition est essentielle à la santé normale de la peau. Les facteurs alimentaires peuvent jouer un rôle dans l'étiologie et le traitement des maladies de la peau dans trois domaines : carence ou déséquilibre nutritionnel, supplémentation nutritionnelle à effet thérapeutique et la sensibilité diététique. Les carences en nutriments les plus courantes qui affectent la peau et le pelage comprennent les protéines, les acides gras essentiels, certaines vitamines et les minéraux.

Causes des carences nutritionnelles

De nombreux facteurs tels que l'hérédité, les parasites gastro-intestinaux, les ectoparasites, l'état de santé, le toilettage, les troubles hormonaux, les traumatismes physiques ou chimiques, les séquelles de troubles métaboliques ou fonctionnels et la nutrition jouent un rôle important dans la détermination des conditions cutanées chez le chien

Symptômes de carence nutritionnelle

Le symptôme de carence nutritionnelle prédominant inclut l'inflammation de la peau aussi connue sous le nom de dermatite, démangeaisons, alopécie, poils et pelage sans éclat, peau squameuse, etc. Bien que de nombreuses carences nutritionnelles puissent être associées à des troubles cutanés, la plupart produisent une gamme similaire de signes cliniques. Dans la plupart des cas, la peau développe une séborrhée qui se caractérise par des anomalies de production et/ou de kératinisation du sébum. Les signes typiques d'une dermatite nutritionnelle comprennent un érythème, une alopécie ou une mauvaise croissance des poils et une peau grasse, qui peuvent s'accompagner d'une infection bactérienne secondaire et de prurit.

Il est généralement admis que les signes ne se manifestent qu'après une alimentation déficiente pendant plusieurs mois.

Nutriments pour la peau du chien

Protéines : La croissance des poils et la kératinisation de la peau créent une forte demande en protéines. Environ 25 à 30 % des besoins quotidiens en protéines d'un animal de compagnie sont nécessaires au maintien de la santé de la peau.

Les poils sont composés d'environ 95 % de protéines, riches en acides aminés soufrés, en méthionine et en cystine.

Les carences en protéines primaires sont plus susceptibles de se produire lorsque les besoins augmentent, comme chez les jeunes animaux en croissance et chez les femelles gestantes ou en lactation. Un régime mal formulé entraîne une carence en protéines qui se manifeste par des lésions cutanées avec hyperpigmentation de l'épiderme, une altération de la croissance des poils, un retard de cicatrisation, une hyperkératose, une peau squameuse et une augmentation de la casse des poils. Un apport sous-optimal en protéines peut diminuer la production de poils et diminuer le diamètre, la longueur et la résistance.

La correction diététique implique une supplémentation avec des sources de protéines de haute qualité.

Acides gras essentiels : L'appétence des aliments pour chiens dépend de leur teneur en matières grasses. Les graisses fournissent également de l'énergie et des acides gras essentiels. L'acide linoléique est un acide gras oméga-6 (n-6) qui s'est révélé être un AGE alimentaire pour les chiens. Une carence en AGE affecte de nombreux systèmes de l'organisme.

En raison du taux élevé de renouvellement cellulaire dans la peau, le tégument et le pelage présentent souvent les premiers signes évidents de carence.

Un pelage sec et terne se forme, le poil se détache facilement et des lésions cutanées se développent. Avec le temps, la peau devient prurigineuse, grasse et sensible aux infections. La desquamation généralisée, les poils grossiers et sans lustre ou l'alopécie et le prurit font partie des changements observés en cas de carence en acides gras essentiels. Les chiens sont incapables de synthétiser l'acide linoléique et donc une source alimentaire est essentielle.

Vitamines : Les vitamines sont les composants diététiques essentiels nécessaires en très petite quantité pour divers processus physiologiques et métaboliques de l'organisme. Les besoins en vitamines sont généralement comblés par une alimentation équilibrée ou par l'apport de suppléments en micronutriments. Cependant, une alimentation inadéquate et déséquilibrée peut conduire à une prédisposition à diverses maladies carentielles. La carence en vitamine A et en complexe B prédispose à la manifestation d'une variété de lésions cutanées.

La vitamine A (rétinol et ses dérivés) a de nombreuses fonctions physiologiques et participe à la régulation de la croissance et de la différenciation cellulaire, essentielle pour maintenir l'intégrité des tissus épithéliaux. La vitamine A est néfaste en cas d'excès ou de carence, elle présente des lésions d'hyperkératinisation et de desquamation, d'alopécie, une mauvaise fourrure et une sensibilité accrue aux infections microbiennes, d'où le nom de facteur anti-infectieux.

Les caniches les Akitas, les Chow-Chows et les Vizslas sont plus susceptibles aux maladies de la peau liées à la vitamine A.

Les vitamines du complexe B sont des cofacteurs nécessaires dans de nombreuses voies métaboliques, et les carences affectent donc de nombreux systèmes de l'organisme, dont la peau et le pelage. Des carences peuvent néanmoins survenir après une antibiose orale prolongée, une anorexie ou lorsque la perte d'eau augmente, comme dans les cas de polyurie (sécrétion excessive d’urine) ou d'entérite. Il arrive parfois que des carences en vitamines du groupe B surviennent à la suite d'une interaction avec d'autres composants alimentaires. En général, les lésions cutanées associées aux carences en vitamines du groupe B comprennent la séborrhée sèche et l'alopécie. Les signes non spécifiques de carence comprennent la perte de poids et l'anorexie.

La carence en biotine produit une alopécie caractéristique autour de la tête et des yeux avec formation de croûtes dans les cas graves. Cette condition peut se produire dans le cas inhabituel d’une alimentation avec de grandes quantités de blancs d'œufs crus qui contiennent de l'avidine, une protéine qui se lie à la biotine et empêche son absorption gastro-intestinale.

La carence en riboflavine peut provoquer une dermatite squameuse avec rougissement de la peau et perte de poil. Elle produit également une chéilose en plus de la séborrhée mais ne survient pas si le régime contient de la viande.

La carence en acide pantothénique peut entraîner la perte des pigments capillaires et des poils.

Une carence en niacine n'est possible que lorsque l'alimentation est pauvre en protéines animales et riche en maïs ou autres céréales qui sont une mauvaise source de tryptophane.

Une carence en vitamine A entraîne une pellagre (chez l'homme) ou une " langue noire " (chez le chien) avec ulcération des muqueuses, diarrhée et, parfois, une dermatite prurigineuse des membres postérieurs et de l'abdomen ventral.

Une carence en pyridoxine peut causer un pelage terne, cireux et peu soigné avec des écailles fines et une alopécie inégale, mais elle a été observée uniquement dans des études expérimentales.

Minéraux : Les minéraux les plus communs responsables de la santé de la peau et du pelage sont le cuivre, le zinc, le manganèse, l'iode et le sélénium.

Le zinc joue un rôle essentiel dans la régulation de nombreux aspects du métabolisme cellulaire, dont certains concernent le maintien d'un pelage et d'une peau saine. Le zinc est un composant d'un certain nombre de métalloenzymes qui sont nécessaires au métabolisme normal des lipides, des protéines et des acides nucléiques. Un apport en zinc alimentaire est nécessaire au maintien de l'intégrité épidermique, la biosynthèse des acides gras, le métabolisme de la vitamine A et le maintien de la fonction immunologique. Comme les tissus qui se reproduisent rapidement ont une forte demande pour ce minéral, des signes de carence se manifestent dans la peau et le pelage. Les lésions cutanées sont généralement visibles sur la tête, sur les points de pression et sur les coussinets. Les zones affectées sont caractérisées par la perte des poils, des rougeurs, de l'inflammation, la formation de croûtes et du prurit. Chez l'adulte, les signes de carence en zinc se limitent principalement à la peau, mais ils peuvent s'accompagner de croissance et d'autres anomalies chez les jeunes animaux. Les signes cutanés sont caractérisés par des zones focales d'érythème, d'alopécie et de croûte qui se développent symétriquement autour des extrémités, des jonctions muco-cutanée et des points de pression des membres. L'absorption du zinc peut être inhibée par des niveaux excessifs de calcium, de fer et de cuivre dans l'alimentation, qui font concurrence au zinc pour les sites d'absorption intestinale. Les phytates alimentaires, que l'on trouvent dans les régimes à base de céréales et des concentrations élevées peuvent également entraver l'absorption intestinale du zinc. La plupart des cas de dermatose sensible au zinc chez les chiens ont été associés à la consommation d'aliments secs de mauvaise qualité à base de céréales ou de soja, dont les effets auraient pu être exacerbés chez certains animaux avec un défaut inhérent simultané d'absorption du zinc.

Bien que les carences naturelles en cuivre, en iode, en manganèse et en sélénium ne soient pas courantes, il est important de reconnaître l’importance de ces nutriments essentiels lors de la formulation de régimes conçus pour promouvoir la santé de la peau et un pelage optimal pour les animaux de compagnie. 

Le cuivre est nécessaire dans la peau pour la conversion de l'acide aminé tyrosine en mélanine. Par conséquent, l'un des signes de carence de ce minéral est la dépigmentation du poil. Bien que les carences franches soient rares, les interactions avec d'autres minéraux de l'alimentation peuvent affecter la teneur en cuivre.

L'iode est nécessaire à l'organisme pour la synthèse des hormones thyroxine (T4) et triiodothyronine (T3) par la glande thyroïde. Les régimes alimentaires carencés en iode provoquent un certain nombre de symptômes, y compris le développement de lésions cutanées et un poil de mauvaise qualité.

Le manganèse est un autre minéral nécessaire comme cofacteur dans plusieurs systèmes enzymatiques qui catalysent les réactions métaboliques cellulaires qui régulent le métabolisme des nutriments. Parce qu'une carence affecte la croissance cellulaire et le métabolisme des lipides, des signes seront observés dans le tégument métaboliquement actif.

Le sélénium est un composant essentiel de l'enzyme glutathion peroxydase et, comme la vitamine E, protège les membranes cellulaires des dommages oxydatifs. Pour cette raison, le sélénium est important pour la production de lipides cutanés normaux qui, à leur tour, protègent la peau.

Avoir une alimentation équilibrée

L'état de la peau et du pelage peut être utilisé comme indicateur de la santé canine. De nombreux facteurs physiques, chimiques et biologiques peuvent influencer la santé et le bien-être de la peau.

Donner une alimentation fait maison déséquilibrée ou non équilibrée ou des restes de nourriture entraîne des déséquilibres nutritionnels et prédispose l'animal aux dermatoses nutriments et prédispose l’animal à une dermatose liée à la nutrition et à d’autres maladies de la peau.

C'est pourquoi des aliments bien équilibrés doivent être donnés à nos compagnons bien-aimés pour leur santé nutritionnelle.

croquettes naturelles sans céréales pour chien

CROQUETTES NATURELLES SANS CEREALE CHIOT

Credit photo: pixabay

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)