Catégories du blog

Recherche dans le blog

Meilleures ventes

Nos services

Informations

Le rapport phosphocalcique dans l’alimentation pour chat et chien.

Publié le : 18/06/2017 19:30:49
Catégories : NUTRITION ET ALIMENTATION DU CHIEN ET DU CHAT , SANTE , SOINS ET HYGIÈNE DE VOTRE CHIEN ET DE VOTRE CHAT

rapport phosphocalcique dans l’alimentation pour chat et chien.


Comme tout être vivant, le chien et le chat doivent trouver dans leur alimentation quotidienne les éléments indispensables pour couvrir l’ensemble de leurs besoins quotidiens.
Leur alimentation doit leur apporter des protéines, des lipides, des glucides, des vitamines et des minéraux.
Avec l’eau, tous ces nutriments sont nécessaires à la vie et doivent figurer dans la ration journalière de manière très équilibrée.
L'apport en minéraux est tout à fait important dans la ration quotidienne du chien et du chat, en particulier le Calcium et le Phosphore. Le chien et le chat ont des besoins nutritionnels qui nécessitent un bon équilibre du calcium et du phosphore pour rester en bonne santé.


L’importance du calcium 

Le calcium est essentiel dans le corps pour de nombreuses fonctions notamment pour la formation des os, la coagulation sanguine, la contraction musculaire (dont le cœur) et la transmission des impulsions nerveuses. 
La teneur en calcium des ingrédients alimentaires varie considérablement. Les os, les produits laitiers et les légumineuses contiennent de grandes quantités de calcium, alors que la plupart des graines de céréales par exemple en contiennent en faibles quantités.

L’importance du Phosphore

Le phosphore est un autre nutriment indispensable que l’on retrouve dans la viande et les céréales. Le phosphore travaille en synergie avec le calcium et permet notamment d’avoir des os solides, mais il participe également à d’autre fonction du corps y compris pour la fonction rénale, pour la croissance cellulaire et pour la contraction du muscle cardiaque. 

Le rapport entre le calcium et le phosphore

Le phosphore est requis à des niveaux légèrement inférieurs au calcium, mais jamais l'inverse.
L'alimentation doit être équilibrée en calcium et phosphore, avec une quantité suffisante de chacun.
Le rapport entre le calcium et le phosphore doit être compris entre 1 et 2.

Comment calcule-t-on le rapport phosphocalcique ?

Le calcul est simple, on divise le taux de calcium par le taux de phosphore.

Attention pour que ce rapport soit bien interprété, il faut toujours vérifier la qualité des ingrédients utilisés, et particulièrement la qualité des protéines.


En conclusion


Le calcium et le phosphore travaillent ensemble dans le corps pour maintenir la croissance et la structure du système squelettique et ses fonctions métaboliques. Les déficiences ou les excès des deux peuvent entraîner par exemple des problèmes squelettiques, en particulier chez les jeunes chiots. Il est donc très important que le calcium et le phosphore soient apportés dans un bon rapport. 

Bon à savoir: le manque de magnésium dans l'alimentation rend le calcium inutile, car le corps a besoin également de magnésium pour absorber correctement le calcium. 

En règle générale, lorsque les problèmes surviennent, c’est lorsque les propriétaires alimentent leurs animaux de compagnie avec des régimes faits maison en particulier avec des jeunes chiots en croissance rapide.



Le rapport phosphocalcique dans les recettes YLA pour chat et chien.



Les chiens et les chats ont besoin des quantités appropriées de calcium et de phosphore afin de bien se développer et rester en bonne santé. C’est pourquoi, toutes les recettes d’YLA sont correctement et soigneusement équilibrées en calcium et en phosphore par nos nutritionnistes et de ce fait, les compléments minéraux sont inutiles.

D’autre part, toutes les protéines utilisées sont de très haute qualité et fondamentalement, nous n’utilisons aucune farine animale ou de protéines hydrolysées ou des protéines de basses qualités. 

Il est à noter que tous les ingrédients dans toutes nos recettes sont facilement identifiables.

En fonction des recettes, le rapport phosphocalcique n’est jamais le même et dépend des viandes ou des poissons utilisés et des ingrédients qui les composent.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)