Problèmes dentaires chez les chats

Publié le : 22/01/2019 - Catégories : Chat et Chaton , Santé

problèmes de dents chez les chats

Les chats utilisent leurs gueules pour toutes sortes d’activités : manger, chasser, jouer, se défendre et se toiletter. Par conséquent, leurs dents s’exposent à de nombreuses choses et ils peuvent développer des formes variées de maladies dentaires avec le temps.

Voici huit problèmes les plus courants chez les chats.

La maladie parodontale

affection parodontale chez le chat

L’affection parodontale est le trouble de santé numéro un diagnostiqué chez les chats. Elle dépasse même en fréquence les problèmes de poids, les maladies rénales et autres maladies qu’on retrouve normalement chez les félins. À partir de l’âge de 3 ans, les chats sont généralement atteints d’une parodontite jusqu’à un certain point bien qu’on ne remarque pas les signaux lorsqu’il est encore temps de la soigner facilement.

La maladie parodontale commence par une accumulation de plaque et de tartre sur les dents. Avec le temps, comme la plaque dentaire se répand sous la gencive, elle conduit à une inflammation, une infection, puis la perte de la dent. Un soin dentaire effectué tôt à la maison peut faire une grande différence plus tard car il permet de stopper l’augmentation de plaque et de tartre. Comme la parodontite progresse, un détartrage professionnel est souvent requis pour nettoyer les dents et retirer les tissus malades.

 

Le cancer

Le cancer de la cavité orale est le quatrième cancer  chez les chats

Le cancer de la cavité orale est le quatrième cancer le plus diagnostiqué chez les chats. Ce cancer peut survenir dans les gencives, les lèvres, la langue, la mâchoire, ou le palais. Les signes de ce cancer comprennent des masses dans la bouche, un visage gonflé, de la salivation, un amaigrissement, une perte de dents soudaine ou une mauvaise haleine. Bien qu’on puisse trouver différents types de cancer chez les chats, les carcinomes cellulaires squameux forment la plupart de ces masses.

Un dépistage précoce est la clé d’un traitement réussi contre le cancer de la cavité buccale. Il peut être très difficile à gérer lorsque des masses trop étendues commencent à envahir l’os. On en trouve beaucoup pendant les nettoyages de routine et les examens oraux, car elles sont petites et plus faciles à traiter, une raison de plus qui explique pourquoi des soins préventifs réguliers sont si importants.

 

La stomatite féline

stomatite féline

La stomatite féline est une maladie extrêmement douloureuse causée par une inflammation sévère ou une ulcération des tissus de la cavité buccale. Bien que certaines races, telles que les himalayens et les persans, soient prédisposées à cette maladie, on retrouve la stomatite chez toutes les races de chats. Elle peut débuter avant que le chat n’atteigne 1 an d’âge. Les chats qui développent une stomatite ont des bouches extrêmement rouges, enflammées et sont réticents à ce qu’on examine leurs dents. Leur appétit est souvent limité à cause de la douleur générée par la mastication et dans les cas graves, ils développent une malnutrition car manger devient trop douloureux.

Tandis que les cas légers peuvent répondre à des soins médicaux et à domicile, tels que le brossage, l’opération chirurgicale et l’extraction dentaire donnent les meilleurs résultats. L’opération chirurgicale consiste à retirer les tissus affectés. Quant aux extractions dentaires, on utilise des rayons X pour être sûr d’avoir enlevé les racines. Cela semble extrême mais nombreux sont les chats qui montrent une amélioration impressionnante. Ils mangent à nouveau normalement et très rapidement après l’opération.

 

La résorption dentaire

résorption dentaire chez le chat

La résorption dentaire chez les félins est une maladie courante et sous-diagnostiquée, affectant jusqu’à trois quarts des chats de plus de 5 ans. La dent est composée de matériaux osseux (la dentine et l’émail) et de tissus mous au niveau de la racine, qui comprend des vaisseaux sanguins et des nerfs. Pour des raisons encore inconnues, l’organisme commence à résorber la dentine, causant la perte de la dent et des douleurs à la racine.

Parce que cette érosion commence sous la gencive, il peut être impossible de déterminer quelles dents sont affectées sans avoir fait de radio dentaire. Les signes sont subtiles : le chat se met à avaler au lieu de mâcher ou à avoir une préférence soudaine pour de la nourriture molle. La résorption dentaire peut survenir sur une dent ou plusieurs. Une fois diagnostiquée, on doit extraire la dent affectée.

 

Les fractures

 fractures dentaires chez le chat

On rencontre assez souvent des dents fracturées chez les félins. Les fractures les plus courantes se situent au niveau des pointes des canines, qu’on appelle souvent « crocs », bien que les fractures des prémolaires soient aussi courantes. Chez le chat, le tissu pulpaire s’étend presque jusqu’à l’extrémité de la dent, ce qui veut dire que même les petites fractures peuvent provoquer de la douleur au niveau de la racine. La plupart des fractures dentaires chez les chats sont causées par des traumatismes au niveau de la cavité buccale bien que des maladies, telles que la résorption dentaire, puissent aussi affaiblir les dents jusqu’à ce qu’elles se cassent.

Les fractures situées au-dessus de la gencive sont visibles à l’œil nu bien que certaines fractures puissent s’étendre sous la gencive également. Les dents fracturées sont de couleur grise. Le traitement dépend de la sévérité de la fracture et de l’état de la dent, ce qui peut conduire à une extraction ou à un traitement du canal radiculaire. Il est important de ne pas ignorer les dents cassées. Non seulement c’est très douloureux, mais les fractures ouvertes peuvent aussi entraîner des abcès, un gonflement du visage ou une infection systémique.

 

La mauvaise haleine

mauvaise haleine chez le chat

La mauvaise haleine est une affection courante en médecine vétérinaire. Personne ne veut d’un matou qui sente mauvais. L’halitose est le résultat de problèmes multiples de la cavité orale, allant d’une simple parodontite à une zone infectée. La mauvaise haleine peut aussi provenir d’une maladie générale telle que le diabète ou une affection rénale.

Il est toujours bon de signaler l’halitose à votre vétérinaire. Mais lorsqu’elle est accompagnée de signes tels qu’un changement d’appétit, une difficulté à avaler, des vomissements ou de la diarrhée, vous devriez appeler votre vétérinaire rapidement. Cela peut être le signe d’une maladie plus grave. Plus tôt elle sera dépistée, et mieux ce sera.

 

L’infection

L’infection dentaire chez le chat

Les infections de la cavité buccale peuvent survenir suite à un traumatisme, à des corps étrangers dans la bouche, à l’immunosuppression, ou à des maladies telles que la résorption dentaire. Une infection généralisée du tissu gingival entraînera un gonflement et une rougeur alors que l’infection localisée et le pus peuvent résulter d’un abcès.

Des abcès à la racine dentaire génèrent de la douleur et un gonflement de la mâchoire qui se répand rapidement dans les tissus environnants. Les maîtres remarqueront peut-être un gonflement ou un œil protubérant si l’infection s’étend dans la zone autour de l’orbite. Hormis le changement d’appétit, les chats peuvent se toucher le visage à cause de la gène subie. Le traitement, qui doit être fait dès que l’abcès est diagnostiqué, comprend l’extraction de la dent infectée ou un traitement du canal radiculaire, tout en soignant l’infection avec des antibiotiques et des analgésiques.

 

La malocclusion

La malocclusion chez le chat

La malocclusion survient lorsque les dents se trouvent dans des positions anormales, ce qui empêche la bouche de se fermer sans problème. Cela peut entraîner de la douleur et un traumatisme dans le tissu gingival puisque les dents mordent les gencives sensibles, ce qui peut générer une maladie parodontale. La malocclusion peut être présente dès la naissance ou apparaître suite à un traumatisme.

Un examen oral complet évaluera la morsure pour être sûr que les dents sont bien alignées. Si un animal souffre d’une malocclusion, on recommandera des corrections pour minimiser la douleur et aider l’animal à mâcher normalement. Le traitement peut inclure des extractions, voire même de l’orthodontie, pour améliorer la position des dents. Les animaux atteints d’une malocclusion congénitale ne devraient pas se reproduire.

 

Une bouche saine pour votre chat !

nettoyage dentaire chez le chat

Les propriétaires de chats peuvent faire deux choses pour que la bouche de leur minou soit propre et saine : des soins à domicile et des examens réguliers chez le vétérinaire. Beaucoup de produits sont disponibles pour ce genre de soins et certains sont mieux que d’autres. Les contrôles de routine chez le vétérinaire comprennent l’examen de la bouche. Une fois qu’une maladie parodontale est détectée, suivez les recommandations de votre vétérinaire en ce qui concerne le nettoyage dentaire et les soins à domicile.

La gamme YLA pour les chats correspond à leurs besoins nutritionnels en toutes saisons.

  • Riche en viandes fraîches et/ou poissons frais
  • Recette 100 % naturelles - Sans céréales
  • Hypoallergénique
  • Cuisson douce à basse température
  • Haute digestibilité

Croquettes sans céréales pour chaton-alimentation naturelle chaton-croquettes hypoallergéniques chaton

Croquettes sans céréales pour chaton

- Comptine des Babines -

FORMAT 2KG

Croquettes sans céréales naturelles pour chat

Croquettes sans céréales pour chat adulte

- Symphonie de saumon-

FORMAT 0.400 GR

FORMAT 2 KG FORMAT 7.5 KG

Croquettes sans céréales hypoallergénique pour chat

Croquettes sans céréales pour chat adulte

- Sonate de dinde -

FORMAT 0.400 GR

FORMAT 2 KG FORMAT 7.5 KG

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Product added to compare.

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation, ainsi que notre Charte de Protection des Données.
[Lire notre charte de protection des données] [Plus d'infos sur les cookies sur le site de la CNIL]