Catégories du blog

NUTRITION ET ALIMENTATION DU CHIEN ET DU CHAT  (98)
Les clefs d'une vie plus saine pour votre chien et votre chat ! Cette rubrique vous donnera tous les conseils [...]

CONSEILS POUR VOTRE CHIOT  (32)
Chaque chiot est unique. Avoir un nouveau chiot est un vrai plaisir et est sans doute l’expérience la plus en [...]

VOS ANIMAUX ET LES SAISONS  (86)
Retrouvez tous nos conseils pour aider nos animaux de compagnie à rester en pleine forme au fil des saisons !

SANTE , SOINS ET HYGIÈNE DE VOTRE CHIEN ET DE VOTRE CHAT  (140)
Conseils pour un animal en bonne santé Garder votre animal en bonne santé est un engagement à vie. Après tout, vot [...]

ÉDUCATION ET COMPORTEMENT CHIEN ET CHAT  (43)
Vous êtes très nombreux à vous interroger sur les comportements de vos animaux de compagnie qui vous apparaissent c [...]

ACCESSOIRES UTILES POUR CHIEN ET CHAT  (4)
Tous nos conseils pratiques pour bien choisir les objets du quotidien de votre chien ou de votre chat comme son [...]

CONSEILS CHAT ET CHATON - Alimentation - Comportement -Education- Santé -Soins  (51)
Tous nos conseils pour bien vivre avec son chat et son chaton.Comprendre son comportement et l'éduquer . Comment [...]

PROMOTIONS  (12)
Tous les meilleurs bons plans & promos de votre boutique ANIMO-PETFOOD  Suivez-nous sur les réseaux sociaux

NEWS ET ACTUALITÉS SUR LE CHIEN ET LE CHAT  (48)
Retrouvez toutes les news et les actualités sur les chiens et chats du monde entier.

NOS ELEVEURS PASSIONNES  (2)
Nos éleveurs passionnés.   Découvrez nos éleveurs passionnés qui partageront avec vous le plaisir d’accueillir un [...]

Recherche dans le blog

Meilleures ventes

Nos services

Informations

Promotions

LES PUCES

Publié le : 16/04/2018 09:32:38
Catégories : Parasites et maladies parasitaires chez le chien et le chat , SANTE , SOINS ET HYGIÈNE DE VOTRE CHIEN ET DE VOTRE CHAT , VOS ANIMAUX ET LES SAISONS

Gaspard est encore en train de se gratter !

Cette fois, ce sont les puces qui le tourmentent.

les puces chez le chien



Avec le retour des beaux jours, on constate la réapparition d’un cortège d’insectes plus ou moins nuisibles.

Les puces sont incontestablement au premier rang des parasites externes qui empoissonnent la vie quotidienne  de nos chiens.

Elles sont responsables de l’apparition  de diverses affections principalement de la peau.

Alors mieux vaut prévenir que guérir !

Qu’est ce qu’une puce ?


LES PUCES CHEZ LE LE CHIEN




Répandues partout à travers le monde, les puces sont des ectoparasites hématophages (qui se nourrissent de sang).


Plusieurs espèces de puces peuvent infester le chien et le chat mais la plus courante qui affecte les chats et les chiens est la puce du chat (Ctenocephalides félis). Les chats et les chiens ont donc les mêmes puces.

La puce est un insecte sans ailes mesurant environ un à trois millimètres de long. Son corps brun foncé ou noir est plat adapté pour se faufiler entre les poils de son hôte. Elle possède des griffes et trois paires de pattes extrêmement développées qui lui permettent de se déplacer aisément et de circuler dans le pelage.

Les étapes du cycle de la vie d’une puce.




La durée du cycle de développement de la puce est fonction des conditions extérieures.

La période de risque maximal débute au printemps.

Cependant, dans une maison avec une température constante tout au long de l’année et chauffée l’hiver, les conditions d’éclosion permettent le développement des puces indépendamment de la saison.

puces chien

1. Les puces adultes (5% du cycle de vie):

sont celles que vous voyez se déplacer sur le pelage de votre animal de compagnie.

Les puces nouvellement éclosent,  peuvent vivre de 7 à 50 jours avant de trouver un hôte.

Après avoir pris son premier repas, lors de son séjour sur l’hôte, la puce femelle commence à pondre 48 h après son repas de sang.

En moyenne  une puce pond 30 œufs par jour.

 

2. Les œufs de puces (50% du cycle de vie):

Les œufs sont lissent et tombent du pelage dans son environnement direct.

compte tenu de leur petite taille, ils ne sont pas facilement visible à l'œil nu.

Ils éclosent entre 1-10 jours pour donner naissance à des larves.

 

3. Les larves de puces (35% du cycle de vie):

se déplacent loin de la lumière et s'enterrent dans des endroits sombres, par exemple sous les tapis, moquettes, dans les fissures des planchers, sous les meubles, dans les recoins humides etc.

Après une période de 5 à 18 jours les larves subissent 2 mues et atteignent le stade de nymphe.

 

4. Les nymphes (10% du cycle de vie):

Les nymphes s’entourent d’uncocon impénétrable recouvert de débris variés et de poussière qui les rendent quasiment invisibles. Le cocon les protège contre les insecticides.

Dans des conditions idéales, 5-14 jours après les nymphes se transforment en adulte protégé par le cocon. Sous cette forme, elles peuvent se mettre en sommeil jusqu'à 6 mois.

L’éclosion des adultes, très rapide est déclenchée par des stimulations extérieures (chaleur, vibration, dégagement de gaz carbonique...).

Les puces sont à l’origine de pathologies souvent sous-estimées:


Les puces entraînent de nombreux problèmes et  peuvent transmettent certaines maladies infectieuses transmissibles à l’homme.

Excitation et affaiblissement de l’animal:

Le chien ou le chat se gratte souvent et violemment, s’irritant la peau, l’animal ne se repose pas et devient irritable. En outre, en cas d’infestation massive, la quantité de sang peut être importante affaiblissant l’animal et être à l’origine d’anémie. (La puce peut ingérer jusqu’à 20 fois leur poids en sang).

Lésions de la peau:

Les piqûres des puces provoquent des réactions de grattage sur l’ensemble du corps  qui peuvent être à l’origine de traumatisme de la peau. Les lésions de la peau peuvent ensuite s’infecter et nécessiter un traitement antibiotique.

Allergie à la salive de puce:

Certains sujets sont également allergiques à la salive de la puce et développent des dermites spectaculaires. Les puces en piquant introduisent dans l’organisme des substances appelées allergènes. Le chien va développer une réaction de défense appelée hypersensibilité. Le chien se gratte de manière effrénée, des croûtes se forment sur la peau et les poils tombent. On parlera de dermatite par allergie aux piqûres de puces (D.A.P.P). Elle représente la cause la plus fréquente des allergies cutanée du chien et du chat.

Transmission du ténia:

La puce est l’hôte intermédiaire d’un ver plat et court (le ténia), parasite interne de l’intestin : Dipylidium Caninum. Il ressemble à une petite nouille et est facilement reconnaissable dans les matières fécales car il bouge et parfois on le retrouve accroché autour de l’anus. C’est pourquoi il est primordial de vermifuger un animal infesté par les puces.

Transmission à l’homme:

Les humains peuvent être piqués prioritairement aux chevilles et aux jambes lors de contamination massive de l’environnement et provocant de fortes démangeaisons.

Comment savoir si mon animal a des puces? 


Mettez votre chien sur un linge blanc.
Recherchez la présence de puce autour autour de la tête, du cou, des oreilles, le long de la colonne vertébrale jusqu’ à la base de la queue et enfin sur le bas du ventre. Les puces peuvent quelques fois, être vues directement sur l’animal. Attention, ne pas les voir, ne veut pas dire qu’elles ne soient pas là!!!
Examinez scrupuleusement la base des poils de votre chien.
En l’absence apparente de parasites adultes, brossez votre compagnon avec un peigne fin à la recherche de petits points noirs regroupés (déjections de puces).
Enfin, tapotez le peigne et retirer les poils au-dessus d’un papier absorbant, d’un tissu blanc ou d’un coton versez quelques gouttes d’eau, s'il s'agit d'excréments de puce, les petits points noirs s’auréolent d’un cercle rouge-marron de sang.

La lutte contre les puces : une lutte difficile.


puces chien

Traiter l’environnement de votre chien ou votre chat est aussi important que de le traiter lui-même.

Il n’y a pas de solution idéale pour tous les animaux, chaque cas est un cas particulier et il est donc  important d'adopter la bonne stratégie (les produits et la fréquence des traitements pour l’animal et son environnement)  pour prévenir ou traiter l'infestation par les puces et de consulter un vétérinaire pour obtenir des conseils.

Traitement de l’animal

Traitez votre animal avant de voir les parasites dans son pelage.

Il existe sur le marché de nombreux produits antiparasitaires destinés pour l’animal qui se présentent sous plusieurs formes: spray, pipettes (spot-on), colliers, poudres, comprimés etc.

Le peignage régulier du pelage et le brossage peut faciliter la surveillance.

Un bon shampooing anti parasitaire appliqué régulièrement est un moyen de prévention.

Traitez tous les animaux du foyer en même temps avec des antiparasitaires adaptés.

Attention certains produits sont destinés uniquement aux chiens et ne peuvent être appliqués sur les chats : lisez bien les étiquettes.

Traitement de l’environnement

Le traitement de l’environnement est une mesure indispensable puisque les œufs, les larves et les nymphes se trouvent dans les lieux de vie de votre animal.

Pour assurer une prévention efficace et durable, il faudra traiter régulièrement tous les endroits favorables au développement des puces et dans les moindres recoins :

  • panier
  • couvertures
  • moquettes et autres revêtements
  • fauteuils
  • siège de véhicule
  • coussins
  • litière .

traitement puces

D’autres mesures, comme le passage très régulier de l’aspirateur (n’oubliez pas de jeter le sac après) et le lavage du couchage de l’animal aident à réduire le nombre de formes immatures dans l’environnement.

En cas d’infestation, le recours à des diffuseurs (foggers) permet de traiter une pièce entière tandis que des sprays sont indispensables pour atteindre les recoins et les dessous des meubles.

A l’extérieur, les mauvaises herbes doivent être coupées et les gazons tondus. Grange, niche, abris de jardin et les lieux ombragés ou se repose l’animal doivent être également traités.

Si une maison ou un appartement restent inoccupés pendant plusieurs semaines, soyez vigilant,  les larves ont pour habitude de se développer dans les recoins sombres d’une maison pour éclore dès quelles sont dérangées par les vibrations ou le dioxyde de carbone de l'air expiré par la présence d'un hôte.

Afin d’éviter les nombreuses causes d’échec

Dès le début ne pas sous-estimer pas le problème et respecter les protocoles.

Traiter en même temps tous les animaux.

Identifier et traiter l’environnement de vos compagnons car traiter l’animal ne suffit pas.

Il est recommandé d’alterner les classes d’insecticides (tous les ans ou tous les deux ans), pour éviter l’apparition de souches résistantes.

La lutte contre les puces est difficile, longue, coûteuse et nécessite un engagement considérable et continu de la part du propriétaire. Rapprochez vous de votre vétérinaire qui vous conseillera les produits les mieux adaptés à votre situation.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)