Catégories du blog

NUTRITION ET ALIMENTATION DU CHIEN ET DU CHAT  (98)
Les clefs d'une vie plus saine pour votre chien et votre chat ! Cette rubrique vous donnera tous les conseils [...]

CONSEILS POUR VOTRE CHIOT  (32)
Chaque chiot est unique. Avoir un nouveau chiot est un vrai plaisir et est sans doute l’expérience la plus en [...]

VOS ANIMAUX ET LES SAISONS  (86)
Retrouvez tous nos conseils pour aider nos animaux de compagnie à rester en pleine forme au fil des saisons !

SANTE , SOINS ET HYGIÈNE DE VOTRE CHIEN ET DE VOTRE CHAT  (140)
Conseils pour un animal en bonne santé Garder votre animal en bonne santé est un engagement à vie. Après tout, vot [...]

ÉDUCATION ET COMPORTEMENT CHIEN ET CHAT  (43)
Vous êtes très nombreux à vous interroger sur les comportements de vos animaux de compagnie qui vous apparaissent c [...]

ACCESSOIRES UTILES POUR CHIEN ET CHAT  (4)
Tous nos conseils pratiques pour bien choisir les objets du quotidien de votre chien ou de votre chat comme son [...]

CONSEILS CHAT ET CHATON - Alimentation - Comportement -Education- Santé -Soins  (51)
Tous nos conseils pour bien vivre avec son chat et son chaton.Comprendre son comportement et l'éduquer . Comment [...]

PROMOTIONS  (12)
Tous les meilleurs bons plans & promos de votre boutique ANIMO-PETFOOD  Suivez-nous sur les réseaux sociaux

NEWS ET ACTUALITÉS SUR LE CHIEN ET LE CHAT  (48)
Retrouvez toutes les news et les actualités sur les chiens et chats du monde entier.

NOS ELEVEURS PASSIONNES  (2)
Nos éleveurs passionnés.   Découvrez nos éleveurs passionnés qui partageront avec vous le plaisir d’accueillir un [...]

Recherche dans le blog

Meilleures ventes

Nos services

Informations

Avoir une portée de chiots - la gestation de la chienne

Publié le : 19/05/2019 19:15:57
Catégories : CONSEILS POUR VOTRE CHIOT , ÉDUCATION ET COMPORTEMENT CHIEN ET CHAT , NUTRITION ET ALIMENTATION DU CHIEN ET DU CHAT , SANTE , SOINS ET HYGIÈNE DE VOTRE CHIEN ET DE VOTRE CHAT

Votre chienne attend-elle des petits - chienne en gestation

Votre chienne attend-elle des petits ?

La durée de gestation de la chienne est comprise entre 62 et 64 jours à partir du jour de l'ovulation. En revanche, si on se base sur le jour de saillie, la durée de gestation peut être très variable entre 56 et 70 jours.

Voici tous les conseils indispensables pour appréhender en toute sérénité les 2 mois de gestation de votre chienne. 

Le suivi de la gestation chez la chienne

Le diagnostic de la chienne gestante

Il n’existe pas de technique permettant un diagnostic très précoce de la gestation. Le diagnostic de la gestation est assez difficile à faire avant le 30/35 ème  jours, c'est-à-dire avant la moitié ou les deux tiers de la gestation.
  • La palpation du ventre

Un éleveur ou un vétérinaire peut discerner quelque chose vers 3 semaines à la palpation, mais cela reste difficile. Une palpation abdominale s'avère néanmoins souvent difficile, particulièrement chez les chiennes de plus de 20 kg.

  • L’échographie

L'échographie permet un dépistage précoce.
Il est recommandé de faire une échographie entre les 28 ème  et 35 ème  jours de gestation. Cette échographie permettra également de mettre en évidence la vitalité des fœtus et d’évaluer la présence d'anomalies fœtales.

  • La radiographie abdominale

Une radiographie peut être réalisée vers la 6 ème  ou 7 ème semaine et ne peut être faite qu'à partir du moment ou les os des chiots se calcifient et deviennent visibles à la radiographie sinon rien n'en ressort. Cet examen est nécessaire afin de compter le nombre de chiots qui doivent être expulsés et de s'assurer que la taille des chiots est compatible avec une sortie par les voies naturelles de la mère. Cette observation est très importante afin d'appuyer une décision de césarienne. Certaines anomalies fœtales peuvent également être suspectées à la radiographie. C'est principalement le cas des morts fœtales.

  • Le test sanguin

Il existe aussi maintenant un test sanguin de diagnostic de gestation. Ce test entre le 20 ème  et le 30 ème jour suivant l'ovulation (et non suivant la saillie) et s'effectue à l'aide d'une prise de sang et d'une analyse que peut faire votre vétérinaire. 


Un suivi rigoureux de la gestation permet de contrôler son bon déroulement, de connaître la date présumée de la mise-bas afin de s’y préparer.

Les transformations physiologiques de la chienne en gestation

  • Passé les 30 jours, entre la 6/7 ème semaine, la chienne s’arrondit et ceci plus ou moins vite selon le nombre de chiots. Plus la gestation avance, plus la chienne s’arrondit en tonneau. Sur la fin, elle a même tendance à se courber sous le poids des chiots.
  • Le poids de la chienne peut augmenter qui peut provoquer une baisse d'activité globale de la chienne.
  • Le développement des mamelles
  • Des pertes vulvaires séreuses ou blanchâtres vers 25-30 jours sont rares mais évocatrices d’une gestation. Attention toutefois à ne pas les confondre avec un pyomètre.

Dans les jours qui précèdent la mise-bas, d’autres modifications (apparition de lait, chute de la température, …) peuvent apparaître.

Le comportement de la chienne durant la gestation

Le comportement de la chienne durant la gestation

Au début de gestation, quelques signes peuvent être observés, mais ils ne sont pas toujours faciles à identifier.
En principe, quelques jours après la fécondation, la chienne ne cherche plus le mâle, ne fait plus de fugue et toujours en principe, n’accepte plus d’être saillie.
Elle peut être plus calme et moins débordante d’affection et moins collante. Ou bien, au contraire, elle devient parfois plus instable, plus agressive et moins joueuse.
Elle peut être plus ou moins affamée
Elle peut par exemple passer beaucoup de temps à dormir, notamment en fin de gestation.

Le changement de comportement n’est pas un signe fiable et il peut également sans être associé à une gestation et se produire en cas de pseudogestation, tout comme le développement des mamelles (lactation nerveuse). 

Spontanément, lorsqu’elles sentent que la fin de la gestation approche, les chiennes cherchent à « faire leur nid » pour accueillir leurs chiots. 
Afin d’éviter toute précipitation, idéalement, vous allez préparer l’endroit et la caisse de mise-bas plusieurs semaines avant le jour J. De cette manière, votre chienne va pouvoir s’habituer au lieu et s’y sentir bien.
La caisse de mise-bas doit être placée dans un endroit calme, propre, à l'abri des courants d'air, mais également dans un endroit facile à surveiller, à chauffer et à aérer.
La caisse de mise-bas doit être facile à nettoyer.
La caisse de mise bas ne doit pas présenter d'éléments risquant de blesser les chiots et doit avoir des bords d'une hauteur suffisante pour empêcher les chiots de sortir. 

L’alimentation de la chienne gestante

En début de gestation et jusqu’à 5 semaines, les besoins de la chienne restent les mêmes (même ration) car le développement embryonnaire est encore limité. Elle peut continuer à être nourrie au même aliment jusqu’à 5 semaines.
En revanche, par la suite, l'ossification des chiots et la mise en place de la lactation nécessitent d'augmenter les apports (notamment en énergie, protéines et minéraux).
C'est pourquoi pour répondre aux besoins de la chienne et lui permettre d'obtenir tous les éléments nutritifs nécessaires, il faut lui changer progressivement l'alimentation pour passer aux croquettes spéciales chiots. Alimentation qu'elle conservera pendant toute la lactation et jusqu'au sevrage des chiots.
Ne pas oublier de faire une transition alimentaire pour passer petit à petit au nouvel aliment et limiter les risques de diarrhées. Il suffit d'introduire le nouvel aliment dans l'ancien régime, en augmentant progressivement la dose et en diminuant celle de l'ancien aliment sur trois ou quatre jours.
À partir de la 5  ème  semaine, la ration est augmentée de 10% chaque semaine pour parvenir progressivement à 50% en fin de gestation. Ceci doit bien sûr être modulé selon l’état corporel de la chienne et le nombre de chiots attendus.

Combien de repas ?

Dans le même temps, l’augmentation de la taille des fœtus contribue à limiter l’espace abdominal et donc, l’estomac dispose de moins de place. C’est pourquoi, la ration devra être fractionnée en plusieurs petits repas.

L'eau indispensable pour la chienne en gestation

Il est indispensable de tenir de l’eau propre en permanence à la disposition de la chienne. Elle doit pouvoir se désaltérer à volonté et boire en quantité suffisante sous peine, à terme, de risquer des troubles rénaux.

Bien laver le récipient à eau chaque jour, et la gamelle avant chaque repas.

Mode de vie de la chienne gestante

En théorie, pendant le premier mois, aucun changement d’activité notamment au dressage, n’est nécessaire, en pratique cela dépend de la chienne.
Pour les sauts de palissade, haie et fossé, il est préférable de les suspendre rapidement.
Par contre, les promenades sont à maintenir et à assurer avec beaucoup plus de régularité. Celles-ci sont absolument nécessaires à la bonne santé de la chienne. 
Au fur et à mesure que la chienne prend de l’embonpoint, surtout pendant les 2 dernières semaines, il faut la promener à son rythme, lui donner peu d’exercice à la fois, mais souvent.
Si elle s’oublie dans la maison, il ne faut pas lui en vouloir, mais la sortir plus souvent. Effectivement, vessie et intestins comprimés par un utérus hyper développé exigent que la chienne se soulage plus fréquemment.
Au retour des promenades, il est souhaitable de laisser la chienne se reposer dans sa caisse de mise-bas. Cette précaution évite toute perturbation dans le déroulement de la mise-bas. En procédant ainsi, la chienne demandera elle-même de s’y rendre dès qu’elle en ressentira les signes annonciateurs de la mise-bas.

Surveillance de la gestation chez une chienne

Diverses maladies infectieuses peuvent provoquer un arrêt de gestation. Si les chiots ne sont pas expulsés, la chienne risque de faire une infection de l'utérus (métrite), parfois très grave.
Toute variation de l'état de santé, de l'appétit, tout écoulement anormal au niveau de la vulve (colorée et/ou abondante) ou fièvre doit conduire à une visite chez le vétérinaire. 
Pas de médicaments pendant la gestation sans avis médical.

Prévention chez la chienne gestante

  • Les vaccins

Pensez à vérifier les dates de rappels vaccinaux de votre chienne avant de la mettre à la reproduction.
Il est préférable, dans la mesure du possible de vacciner votre chienne en dehors de la période de gestation. Il est conseillé de les avancer et de les faire avant la saillie. En effet, la vaccination des chiennes gestantes n’est pas conseillée et peut se révéler dangereuse pour les chiots. (risque d’avortement).

  • Le vaccin contre l'Herpès Virose

L'Herpes virose est une maladie infectieuse qui peut provoquer des avortements ou la mortalité chez les chiots. Le protocole de vaccination comporte deux injections au cours de la gestation. L’immunisation de la mère pendant la gestation permet de protéger la portée de chiots après la naissance.

  • La vermifugation de la chienne gestante

Pensez à vermifuger votre chienne avant la saillie. Les chiots pouvant facilement être contaminés lors de la mise-bas. Il est également conseillé de vermifuger votre chienne gestante pendant la troisième et la septième semaine en prenant soin d’utiliser un produit qui ne soit pas toxique pour les fœtus. C'est indispensable contre les Ascaris, mais aussi conseillé contre les vers plats.
Demandez conseil à votre vétérinaire pour la vermifugation de la chienne gestante et pour l'utilisation de tout autre médicament.

  • Les Antiparasitaires

Protégez contre les puces et autres parasites externes si nécessaire, avec des produits évidemment autorisés pour les femelles gestantes ou allaitantes (demandez conseil à votre vétérinaire).

Le matériel nécessaire à la mise-bas

Généralement, le propriétaire n'a pas à intervenir pendant la mise- bas. Néanmoins, commencez à réunir tout le matériel dont vous aurez besoin le jour de la naissance :

  • Une paire de ciseaux propre
  • Un antiseptique à base d'iode ou de chlorhexidine,
  • Un fil de suture stérile sans aiguille ou à défaut un fil de coton
  • Plusieurs mouche-bébés ou seringues pour aspirer les sécrétions qui encombrent les voies respiratoires.
  • Des serviettes propres pour sécher le chiot.
  • Une paire de gants propre.
  • Un thermomètre pour mesurer la température rectale
  • Une lampe infrarouge ou des bouillottes,
  • Un thermomètre pour mesurer la température ambiante
  • Une balance de précision type balance de cuisine pour peser les chiots à la naissance
  • Lait maternisé, un biberon et des tétines
  • Colliers de fils de laine ou de fils colorés plastifiés pour le marquage des chiots pour le suivi du poids
  • Caisse de transport en cas de problème avec des serviettes et des bouillottes permettront d'éviter le refroidissement des chiots.
  • Une seconde caisse plus petite pour le transport exclusif des petits au cas où le vétérinaire recommanderait de séparer la mère et les petits sur le trajet du retour.

A découvrir nos recettes YLA

Croquettes naturelles sans céréales

- Sans céréales - Sans gluten -Sans OGM

- Hypoallergéniques

- 100 % naturelles

- AUCUN sous-produit, AUCUN colorant artificiel, agent de conservation ou arôme

- Cuisson douce basse température

- Riches en viande et/ou poisson

croquettes naturelles sans céréales - grain free

Je découvre >

Friandises naturelles sans céréales

PEAU ET PELAGE • DIGESTION • DENTAIRE • RELAXATION • IMMUNITÉ

En quête d’une approche plus préventive qui entretient la santé, les friandises fonctionnelles offrent des alternatives pour nos animaux de compagnie qui favorisent cette démarche de bien-être.

Des recettes uniques et spécialement formulées afin d’apporter différents avantages fonctionnels qui contribuent à l’équilibre de vos compagnons.


friandises naturelles sans céréales pour chien

Je découvre >

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)