Choc allergique chez les chiens

Publié le : 20/09/2020 - Catégories : Chien et Chiot , Santé

Choc allergique chez les chiens

Qu'est-ce qu'une réaction anaphylactique ?

Une réaction anaphylactique ou anaphylaxie est une réaction d'hypersensibilité (allergique) immédiate à une substance étrangère, en particulier une protéine étrangère, appelée allergène ou antigène.
L'anaphylaxie chez le chien est une réaction allergique sévère qui peut entraîner un choc anaphylactique, une insuffisance respiratoire ou cardiaque, voire la mort. La réaction peut être localisée à une certaine partie du corps ou être plus générale et impliquer l'arrêt des principaux organes.
Parce que presque toutes les substances peuvent potentiellement provoquer une réaction allergique chez les chiens, l'anaphylaxie peut être imprévisible. Cependant, les réactions anaphylactiques sont souvent déclenchées par un allergène connu avec lequel un chien a déjà été en contact.

Quelles sont les causes d'une réaction anaphylactique ?

Pratiquement toutes les substances environnementales ou ingérées peuvent provoquer l'anaphylaxie chez les chiens. Théoriquement, toute substance étrangère peut produire une réaction anaphylactique. Les substances les plus courantes qui provoquent l'anaphylaxie sont les protéines alimentaires, les piqûres d'insectes, les médicaments, les antigènes dans les vaccins, les polluants environnementaux et les produits chimiques.
Il est important de noter que l'anaphylaxie est une réaction anormale. Le système immunitaire réagit de manière excessive à la protéine ou à la substance étrangère, ce qui entraîne une réaction excessive. Un traumatisme grave peut également provoquer ce type de réaction.
Avant qu'une réaction anaphylactique puisse se produire, l'animal doit avoir été exposé à la substance incriminée. Un exemple courant est celui d'un chien piqué par une abeille qui développe ensuite une allergie aux piqûres d'abeilles. La première fois que le chien est piqué, une réaction localisée à court terme appelée réaction humorale se produit. Cette réaction amène le système immunitaire à produire une substance appelée immunoglobuline E (IgE) qui se lie à la surface des mastocytes. Les mastocytes sont responsables de la rougeur et du gonflement (urticaire) que vous voyez à l'endroit de la piqûre. À ce stade, on dit que le chien est sensibilisé à la toxine de l'abeille.
La deuxième fois que le chien est piqué, les mastocytes sensibilisés vont reconnaître la protéine étrangère (toxine de l'abeille) et libérer leur contenu dans un processus connu sous le nom de dégranulation et d'activation. Dans les cas plus légers d'anaphylaxie, une réaction allergique localisée telle qu'un gonflement extrême à l'endroit de la piqûre d'abeille se produira. Dans les cas graves, la réaction localisée provoque une libération supplémentaire du contenu des mastocytes dans tout le corps, ce qui entraîne une anaphylaxie systémique. Les réactions allergiques localisées sont courantes, tandis que l'anaphylaxie systémique est rare.

Quels sont les signes cliniques de l'anaphylaxie ?

Les signes cliniques dépendent de la voie d'exposition (bouche, peau, inhalation, injection, etc.), de la quantité d'antigène et du niveau de réponse des IgE de l'animal.
Les signes cliniques les plus courants de l'anaphylaxie comprennent des démangeaisons, des gonflements rouges de la peau appelés "urticaire", une tête ou un museau enflé, une salivation ou une bave excessive, des vomissements et de la diarrhée.
En cas d'anaphylaxie systémique, le chien aura des difficultés à respirer et peut être cyanosé (couleur bleuâtre de la langue et des gencives).
L'apparition peut être rapide, souvent dans les minutes qui suivent l'exposition à l'allergène. Si le chien ne reçoit pas de traitement rapide, il risque le coma puis la mort.
Certains cas d'anaphylaxie sont moins extrêmes et plus localisés. Bien que ces symptômes soient moins graves, ils nécessitent toujours des soins vétérinaires et peuvent évoluer en choc anaphylactique avec une exposition répétée à l'allergène.

Comment diagnostique-t-on l'anaphylaxie ?

La réaction d'un chien à un allergène est rapide, et il n'existe actuellement aucun test permettant de déterminer si un chien sera sensible à un certain stimulus. Toutefois, certains tests d'allergie cutanée peuvent être effectués pour de nombreux allergènes courants si l'on pense qu'ils sont à l'origine du problème.

Comment l'anaphylaxie est-elle traitée ?

Une réaction anaphylactique est une urgence médicale et un traitement immédiat est nécessaire. La première étape consiste à retirer la substance dans la mesure du possible, par exemple en retirant le dard d'une abeille. Ensuite, l'animal est stabilisé pour prévenir ou minimiser le choc systémique, en s'assurant que les voies respiratoires sont ouvertes et que la pression sanguine et la circulation sont maintenues. Il est souvent nécessaire d'administrer des liquides par voie intraveineuse pour réduire le niveau de choc de l'animal et pour l'hydrater, de placer un tube respiratoire et d'administrer des médicaments d'urgence. Dans les cas légers, il peut être suffisant d'administrer des antihistaminiques et éventuellement des corticostéroïdes, suivis d'une surveillance étroite pendant 24 à 48 heures.

Quel est le pronostic ?

Le pronostic initial est toujours réservé. Il est impossible de savoir si une réaction localisée ou mineure évoluera vers une crise majeure.
Comme les réactions anaphylactiques s'aggravent souvent à chaque épisode, l'objectif principal est d'éviter une exposition ultérieure à la substance incriminée. Si votre animal de compagnie est anaphylactique, on vous donnera peut-être des médicaments d'urgence à garder à la maison ou des instructions sur ce qu'il faut faire si votre animal montre des signes de réactions futures.

Prévention

Parce que toute substance étrangère peut potentiellement provoquer une réaction anaphylactique chez les chiens, il est difficile de prévenir une première réaction Même les allergènes qui provoquent des réactions mineures au départ peuvent entraîner une anaphylaxie au fil du temps si un chien est à nouveau exposé, mais une fois l'allergène identifié, il peut être contrôlé par le propriétaire du chien.
Si votre chien a déjà eu une réaction allergique à un vaccin ou à une injection, ces informations doivent figurer dans le dossier médical de votre chien et vous devez informer votre vétérinaire de ces réactions passées. Votre vétérinaire changera probablement le type de médicament ou exclura certaines vaccinations.
Ne laissez pas votre chien jouer avec des abeilles ou des guêpes.
Pour les allergènes alimentaires, discutez de la modification du régime alimentaire de votre chien et assurez-vous de savoir exactement à quels ingrédients votre chien est allergiques.
Garder toujours à portée de main, le numéro de téléphone de votre vétérinaire ou d'une clinique vétérinaire.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Product added to compare.

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation, ainsi que notre Charte de Protection des Données.
[Lire notre charte de protection des données] [Plus d'infos sur les cookies sur le site de la CNIL]