Pourquoi est-ce si important de vermifuger mon chien ?

Publié le : 11/06/2018 - Catégories : Chien et Chiot , Santé

 vermifuge-chien

Presque tous les chiens, et plus particulièrement les chiots, présenteront des parasites internes (des vers, comme on dit) jusqu’à un certain point. Bien que la plupart des propriétaires d’animaux de compagnie sont conscients des risques, y compris celui de la transmission à l’homme, les parasites internes restent toujours très répandus dans l’environnement.

Les animaux qui déambulent librement dehors ou ceux qui ont accès à l’extérieur ont plus de risques d’en attraper mais cela ne veut pas dire que les animaux d’intérieur ne peuvent pas en être infectés non plus.

Une vermifugation régulière est capitale et pas seulement pour préserver la santé du chien, mais aussi pour réduire les excrétions des parasites de l’environnement.

Donc, quels sont les parasites internes que la vermifugation permet de protéger ?

Les ascarides

Les ascarides sont les parasites les plus courants qu’on trouve. Saviez-vous que le Toxocara canis (l’ascaride le plus courant chez le chien) infectait pratiquement tous les chiots dès qu’ils naissaient ? Ils peuvent en être infectés même encore dans le ventre de leur mère. Effrayant, non?Même si les parasites adultes s’épanouissent dans les intestins, leur cycle de vie progresse dans le foie et les poumons du chiot. Si vous vous apercevez que votre chiot respire difficilement, les ascarides pourraient en être la cause. Un chiot gravement contaminé pourrait perdre la vie à cause de complications survenues dans les poumons.

Les ankylostomes

Les ankylostomes sont des vers de couleur gris blanc à rose dotés d’une tête légèrement inclinée qui a la forme d’un crochet. Ce sont des parasites suceurs de sang qui se lient à la paroi intestinale. Ils causent l’anémie et une perte de protéines dont les conséquences sont modérées à sévères. Les chiots sont contaminés lorsqu’ils ingèrent des vers infectieux ou lorsque ceux-ci pénètrent à travers la peau. L’infection survient silencieusement sans aucun symptôme visible. Vous ne saurez pas le moment exact de l’infection du chiot.

Les trichocéphales

Les trichocéphales sont moins courants mais ils sont toujours responsables d’une large quantité d’infections diagnostiquées par les vétérinaires chez les chiots âgés et les chiens adultes. Ils provoquent des symptômes graves comme de la diarrhée et du sang dans les selles. Bref, ce n’est pas une partie de plaisirs.

Les ténias

Ces parasites plats représentent également un danger pour le chien. Si votre chien a des puces, il y a des chances à ce qu’il en avale quelques unes, elles-mêmes infectées par une autre forme de parasite. Quoi ? Ouaip, un parasite transportant un autre parasite. La nature est devenue folle avec celui-là.

La plupart de ces fichus vers peuvent se transmettre à l’homme, surtout à l’enfant, principalement par contamination des œufs et des larves dans l’environnement. Mais ne vous prenez pas la tête ! Le contact direct avec des chiens et des chats bien soignés n’est pas considéré comme un risque majeur d’exposition à ces maladies. À partir du moment où le traitement de vermifugation est à jour, votre chiot et votre famille seront en sécurité.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Product added to compare.

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation, ainsi que notre Charte de Protection des Données.
[Lire notre charte de protection des données] [Plus d'infos sur les cookies sur le site de la CNIL]